André Disdier

André Disdier est né en 1936 à Lyon. L'homme est discret, réservé, enthousiaste, humble. Sa peinture est le reflet de son âme. Peu de peintres ont su aussi bien que lui faire partager ses émotions, rendre palpables les moindres nuances de la nature. Car André Disdier n'est pas un tourmenté, ni un tricheur. Devant la beauté d'un ciel, la moindre vibration de l'air, il est séduit et ému. Il prend ses pinceaux : le miracle se produit. Et nous sommes émus. Et nous sommes séduits.

Pascale Paradis

Pascale Paradis est née le 22 Mars 1950. Ses paysages sont des lieux où l'on voudrait vivre. La lumière y est à la fois douce et chaude. Ses places de villages sont ensoleillées, ses maisons claires et rassurantes. Une chaude amitié les habite : c'est le cœur de Pascale. C'est la même amitié et la même chaleur que l'on retrouve dans ses fleurs. Trois roses, quatre anémones, deux sous de violettes suffisent à nous dire toute sa tendresse; humbles fleurs qui ne sont là ni pour éblouir, ni pour décorer, mais seulement pour nous donner envie de se pencher vers elles, et de vivre avec.

Norbert Vaginay

Norbert Vaginay est né à Bourg de Thizy (Rhône) le 14 Mai 1957. Membre de l'Académie Pierre-Jean Chaffrey, il y a puisé tous les enseignements qui lui permettent d'être aujourd'hui en pleine possession de son métier. Il sait que la technique n'est pas un but, mais un moyen. S'il maîtrise parfaitement le langage pictural, c'est pour mieux nous faire partager ses émotions devant la nature, pour mieux nous dévoiler son âme où se mêlent la force et la tendresse, la couleur et la nuance, la réalité et le rêve. La peinture de Norbert Vaginay est authentique, sans concession aucune. Elle n'a pas besoin de mots pour être comprise et aimée. Elle est riche, sincère et vraie, comme son auteur.

Également en exposition à la Galerie de l'Olympe

Jacques Gatti, Michel Cachinero, Patrick Marlin, Michel Morlat, Pascal Giroud, Franck Hérété

Ainsi que de nombreuses toiles d'élèves...